Une ingénierie au service de la sécurité incendie… une expertise forte alliant le couplage des approches numériques et expérimentales

Une analyse réglementaire de sécurité incendie doit être réalisée pour chaque projet de construction. Les textes applicables dépendent de la nature de l’ouvrage et de ses caractéristiques (dimensions, capacité…). Les exigences réglementaires conduisent à des prescriptions à respecter (par exemple stabilité de la structure R60) : l’approche de la sécurité incendie est dite « prescriptive ».

L’ingénierie de la sécurité incendie est une alternative aux exigences réglementaires prescriptives. Le comportement sous incendie de l’ouvrage est évalué et simulé numériquement, il permet une lecture précise des phénomènes. Les enjeux technico-économiques sont pris en compte. Cette approche de la sécurité incendie, basée sur les performances intrinsèques de l’ouvrage est dite « performantielle ».

Les conditions d’emploi sont encadrées par l’arrêté du 22 mars 2004 révisé émanant du Ministère de l’Intérieur.

A quel moment du projet ?

La démarche

Une étude en plusieurs étapes :

  • Etape 1 : Analyse préliminaire des risques
  • Etape 2 : Définition des scénarios d’incendie
  • Etape 3 : Calculs de développement du feu
  • Etape 4 : Calculs de la réponse thermomécanique des structures

L’ingénierie de sécurité incendie mobilise de nombreuses compétences :

  • La combustion, la mécanique des fluides, la thermique… : développement des feux et mouvement des fumées.
  • La mécanique des structures : réponse thermomécanique des structures et des éléments de compartimentage.

Les outils

Différents moyens peuvent être mis en œuvre lors d’une étude d’ingénierie de la sécurité incendie :

  • Méthodes de calculs :
  • Méthodes simplifiées (analytiques, définies dans les Eurocodes)
  • Méthodes avancées (simulations numériques)
  • L’expérimentation :
  • Données d’entrée des méthodes de calculs pour extrapoler des résultats d’essais à échelle réduite
  • Réalisation d’essais à échelle réelle si les méthodes de calculs n’existent pas
  • Données statistiques :
  • Données d’entrée des méthodes de calculs
  • Pour les analyses probabilistes et jugements d’experts

Nos services

Le CEF est un laboratoire agréé en résistance au feu depuis 2011 par le Ministère de l’Intérieur, son service Ingénierie réalise des études d’Ingénierie de Sécurité Incendie sous feux conventionnels et sous scénarios de feux réels.

Ces études portent sur différents modes constructifs tels que les structures béton armé et précontraint, les structures métalliques et mixtes et les structures bois.

Prestations

  • Etudes de stabilité des structures sous feu normalisé ou sous feux réels
  • Etudes de scénarios et de développement du feu
  • Etudes du comportement au feu des structures
  • Etudes de mode de ruine des structures
  • Etudes analytiques de l’évacuation des personnes
  • Avis sur études d’ingénierie du comportement au feu des structures
  • Expertise des structures après incendie
  • Diagnostic de la résistance au feu des ouvrages

Secteur d'activités

Les études réalisées par nos équipes d’ingénieurs experts, couvrent les secteurs d’activités tels que :

  • Les bâtiments (habitations, bureaux, ERP)
  • Immeubles de grande hauteur (IGH)
  • Les installations classées (ICPE)
  • Les ouvrages d’art (Ponts, passerelles)
  • Les travaux souterrains (Tunnels, tranchées couvertes)
  • Les installations nucléaires (INB)

Modèle éléments finis poutre métallique – Visualisation du voilement

Modèle éléments finis d’un plancher structure mixte (acier-béton)

Modèle feu de poids lourd dans un hangar

Modèle éléments finis coques – Visualisation de la déformée sous feu localisé

Modèle de transfert thermique d’une poutre mixte (acier-béton)

Modèle feu de poids lourd dans un hangar – Champ de température

Modèle éléments finis poutre voutains – Visualisations des sollicitations membranaires

Modèle éléments finis poutre métallique avec réservations d’âme – Visualisation de la déformée

Modèle feu de poids lourd dans un hangar – Flux reçu par les éléments de structures